Accueil

éloquemment

La définition du mot "éloquemment" (source Petit Larousse 1906)






éloquemment : Adverbe


  • Avec éloquence : Malesherbes plaida très éloquemment la cause de Louis XVI.


    Autre définition complète du mot éloquemment

    Terme éloquemment par l'académie Française, en 1986

    Cette définition du terme éloquemment a été éditée par Mr Claude Augé en 1905, auteur du dictionnaire complet illustré de 1889

Les termes proches dans le dictionnaire

éloigné (adj.)
éloignement (n. m.)
éloigner (v. a.)
élongation (n. f.)
élonger (v. a.)
éloquemment
éloquence (n. f.)
éloquent (adj.)
élu (n.)
élucidation (n. f.)
élucider (v. a.)
élucubration (n. f.)
élucubrer (v. a.)

Exemple d'utilisation dans la littérature

Citation n°1 de Victor HUGO (Correspondance : t. 2 : 1849-1866)

...le démontre. Il est plus que jamais vivant. J'affirme même que son silence n'était qu'apparent. Nous l'entendions dans cette ombre. La forte pensée démocratique qui inspire Le Phare de la Loire, si éloquemment exprimée par toutes les généreuses voix de ses rédacteurs, n'a pas été un seul instant absente du milieu de nous. Depuis deux mois, ce muet nous a souvent parlé. Continuez, reprenez fièrement votre...


Citation n°2 de Victor de JOUY (L'Hermite de la Chaussée-d'Antin ou Observations sur les mœurs et les usages parisiens au commenceme)

...d'état, d'un intérêt puissant et général ; consacrez vos talens, votre tems et vos soins, à défendre l'orphelin victime de la fraude, la veuve sans appui, l'innocence persécutée ; osez même disputer éloquemment à la justice des lois quelques-uns de ces grands coupables dont le crime involontaire est trop souvent la suite d'une grande passion ; que votre nom s'associe à toutes les causes nobles et...





Copyright © 2021-2012 La meilleure définition sur mes-biographies.com


cliquez ici
Pour accéder directement à mes-biographies.com : Publicité: