Accueil

Aboiement

La définition du mot "aboiement" (source Petit Larousse 1906)






Aboiement : Nom masculin


  • Cri du chien.
  • (sens figuré) : Cris importuns, réitérés, fatigants.


    Autre définition complète du mot aboiement

    Terme aboiement par l'académie Française, en 1986

    Cette définition du terme aboiement a été éditée par Mr Claude Augé en 1905, auteur du dictionnaire complet illustré de 1889

    Les termes proches dans le dictionnaire

    abluant (adj.)
    abluer (v. a.)
    ablution (n. f.)
    abnégation (n. f.)
    aboi (n. m.)
    aboiement
    abolir (v. a.)
    abolissable (adj.)
    abolissement (n. m.)
    abolitif (adj.)
    abolition (n. f.)
    abolitionnisme (n. m.)
    abolitionniste (adj.)

    Exemple d'utilisation dans la littérature

    Citation n°1 de VOLNEY comte de (Les Ruines ou Méditations sur les révolutions des empires)

    ...étoile qui, à cette époque, se montrait vers la source du Nil , et semblait avertir le laboureur de se garder de la surprise des eaux, il compara cette action à celle de l'animal qui, par son aboiement , avertit d'un danger, et il appela cet astre le chien , l' aboyeur (Syrïus) ; de même il nomma astres du crabe , ceux où le soleil, parvenu à la borne du tropique, revenait sur ses pas en marchant...


    Citation n°2 de Alphonse de LAMARTINE (Les Confidences)

    ...languit le bateau renversé N'est qu'un champ de frimas par l'ouragan hersé. Un toit blanchi de chaume où la tourbe allumée Fait ramper sur le ciel une pâle fumée ; La voix du chien hurlant en triste aboiement sort, Seul vestige de vie au sein de cette mort : Quel est au sein des nuits ce jeune homme, ou ce rêve Qui de l'étang glacé suit à grands pas la grève, Gravit l'âpre colline, une arme dans la main,...





  • Copyright © 2008-2012 La meilleure définition sur mes-biographies.com


    cliquez ici
    Pour accéder directement à mes-biographies.com : Publicité: