Accueil

Consacrer

La définition du mot "consacrer" (source Petit Larousse 1906)






Consacrer : Verbe actif


  • Dédier à Dieu, aux dieux. Faire à la messe la consécration du pain et du vin. Sanctionner, rendre durable.
  • (sens figuré) : Employer : consacrer son temps à l'étude.
  • Autoriser : mot que l'usage a consacré.
  • [Se consacrer] ( v. pr. ) : Se vouer.
  • Devenir consacré.


    Autre définition complète du mot consacrer

    Terme consacrer par l'académie Française, en 1986

    Cette définition du terme consacrer a été éditée par Mr Claude Augé en 1905, auteur du dictionnaire complet illustré de 1889

Les termes proches dans le dictionnaire

conquêt (n. m.)
conquête (n. f.)
conquis (adj.)
consacrant (n. et adj.)
consacré (adj.)
consacrer
consanguin (adj. et n.)
consanguinité (n. f.)
consciemment (adv.)
conscience (n. f.)
consciencieusement (adv.)
consciencieux (adj.)
conscient (adj.)

Exemple d'utilisation dans la littérature

Citation n°1 de Théodore de BANVILLE (Odes funambulesques)

...? C'est un genre français, excellent quoi qu'on die ! Pierrot fait la parodie d'un acteur tragique, puis il dit que, malgré toute sa sympathie pour la haute littérature, il ne croit pas devoir s'y consacrer. non ! Le drame ? Pierrot fait la parodie d'un acteur de drame. il se promène à grands pas. ô ciel, dit-il, où peut être ma fille ! à ce moment le bourgeois tire sa tabatière pour prendre une...


Citation n°2 de Eugène SCRIBE (Le Verre d'eau)

...guéridon. Abigaïl. Je ne puis revenir de mon bonheur, et quoique depuis deux jours je ne quitte plus votre majesté, je ne puis croire encore qu'il me soit permis, à moi, la pauvre Abigaïl, de vous consacrer ma vie. La Reine. Ah ! Ce n'est pas sans peine ! ... tu as dû penser, lorsque je t'ai si froidement accueillie, que tout était perdu. Mais, vois-tu bien, ma fille, on ne me connaît pas... j'ai...





Copyright © 2021-2012 La meilleure définition sur mes-biographies.com


cliquez ici
Pour accéder directement à mes-biographies.com : Publicité: