Accueil

Forer

La définition du mot "forer" (source Petit Larousse 1906)






Forer : Verbe actif


  • Percer : forer une clef.


    Autre définition complète du mot forer

    Terme forer par l'académie Française, en 1986

    Cette définition du terme forer a été éditée par Mr Claude Augé en 1905, auteur du dictionnaire complet illustré de 1889

Les termes proches dans le dictionnaire

forcerie (n. f.)
forces (n. f. pl.)
forcipressure (n. f.)
forclore (v. a.)
forclusion (n. f.)
forer
forestier (adj.)
foret (n. m.)
forêt (n. f.)
forfaire (v. n.)
forfait (n. m.)
forfaiture (n. f.)
forfanterie (n. f.)

Exemple d'utilisation dans la littérature

Citation n°1 de BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (Études de la nature : t. 3)

...Je le calme par de bonnes paroles ; je lui donne de l'occupation ; il cherche à dissiper son chagrin par le travail. Son industrie m'amuse ; je passe quelquefois des heures entières à le voir forer et tourner des pièces de chêne dures comme l'ivoire. Je m'arrête quelquefois au milieu de la ville, devant la boutique d'un maréchal ; me voilà comme le lacédémonien Lichès à Tégée, regardant...


Citation n°2 de Michel CRÈVECUR (Voyage dans la Haute Pensylvanie et dans l'État de New-York)

...et qu'on pouvoit baisser quand on vouloit s'en servir, ou exhausser aussi-tôt que la mouture étoit finie. Toutes les pièces en étoient de potin. Non loin de-là, étoit une autre mécanique destinée à forer les canons. M Erskine nous dit qu'année commune, il vendoit 500 tonnes de fer en barres, 200 d'acier, sans parler des fontes : mais Ringwood, outre l'abondance des eaux et du bois, jouit d'un...





Copyright © 2021-2012 La meilleure définition sur mes-biographies.com


cliquez ici
Pour accéder directement à mes-biographies.com : Publicité: