Participe, définition succinte du petit Larousse de 1906. Definition du terme “participe” libre de droits de reproduction.
mes-biographies

Participe

La définition du mot "participe" (source Petit Larousse 1906)






  • plébiscite
  • quinquina
  • pendu
  • forclusion
  • colchique
  • araser
  • quartzeux
  • rupicole
  • vannage
  • capture
  • égalitaire
  • collement
  • dactylologie
  • linger
  • revanche
  • gain
  • notarié
  • volagement
  • cénobite

Participe : Nom masculin


  • Mot qui tient à la fois de la nature du verbe et de celle de l'adjectif. ? Il y a deux sortes de participes : le participe présent et le participe passé. Le participe présent exprime une action présente, et est toujours terminé en ant : dormant, travaillant.
  • Le participe présent tient du verbe quand il marque l'action ; alors il est invariable, et on peut le remplacer par un autre temps du verbe, précédé de qui, comme, lorsque, etc. : on aime les enfants obéissant (qui obéissent) aux volontés de leurs parents.
  • Le participe présent tient de l'adjectif quand il marque l'état; on peut le remplacer par un qualificatif quelconque. Alors il est variable et s'accorde avec le nom dont il exprime la manière d'être : on aime les enfants obéissants (soumis, appliqués, etc..)
  • Le participe passé employé sans auxiliaire s'accorde avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte : des fleurs parfumées, une maison brûlée.
  • Le participe passé, conjugué avec l'auxiliaire être, s'accorde avec le sujet du verbe : l'Amérique a été découverte par Christophe Colomb.
  • Le participe passé, conjugué avec l'auxiliaire avoir, s'accorde avec son complément direct, quand ce complément le précède : je me rappelle l'histoire que j'ai lue.
  • Il reste invariable : 1° Si le complément direct le suit : nous avons lu une histoire ;
  • 2° S'il n'a pas de complément direct : j'ai lu. (Les verbes neutres n'ayant pas de complément direct, le participe passé de ces verbes conjugués avec avoir est invariable : ces histoires nous ont plu.)
  • Le participe passé, suivi d'un infinitif, est variable s'il a pour complément direct le pronom qui précède ; ce pronom fait alors l'action marquée par l'infinitif : les fruits que j'ai vus mûrir. (Les fruits que j'ai vus mûrissant. C'étaient les fruits qui mûrissaient.)
  • Le participe passé est invariable s'il a pour complément direct l'infinitif ; alors le pronom ne fait pas l'action exprimée par l'infinitif : les fruits que j'ai vu cueillir (On ne peut pas dire : les fruits que j'ai vus cueillant. Ce n'étaient pas les fruits qui cueillaient.) : Le participe passé d'un verbe pronominal s'accorde avec son complément direct, si ce complément le précède : les lettres que Pierre et Paul se sont écrites sont aimables.
  • Il reste invariable si le complément direct le suit ou s'il n'a pas de complément direct : Paul et Pierre se sont écrit des lettres. Paul et Pierre se sont écrit. (Les participes passés des verbes neutres employés pronominalement restent invariables : ils se sont ri de mes efforts ; ils se sont plu à me tourmenter.) : Le participe passé des verbes impersonnels est toujours invariable : les chaleurs qu'il y a eu étaient intolérables.
  • Le participe passé précédé de le peu est variable si le peu signifie une petite quantité, une quantité suffisante : le peu d'attention que vous avez apportée à cette leçon vous a suffi pour la comprendre.
  • Il reste invariable si le peu signifie le manque, l'insuffisance : le peu d'attention que vous avez apporté à cette leçon vous a empêché de la comprendre.
  • Le participe passé placé entre deux que est invariable s'il a pour complément direct la proposition qui le suit immédiatement : les embarras que j'avais prévu que vous auriez.
  • Il est variable si le complément direct le précède : votre s?ur, que j'avais prévenue que vous arriviez, est venue.
  • Le participe passé précédé de le (l?), mis pour une proposition, a ce pronom pour complément direct, et, par conséquent, reste invariable : la chose est plus sérieuse que nous ne l'avions pensé. (C'est-à-dire que nous n'avions pensé cela : qu'elle était sérieuse.)
  • Le participe passé précédé de en reste invariable : tout le monde m'a offert des services, mais personne ne m'en a rendu.
  • Cependant, le participe varie si le pronom en est précédé d'un adverbe de quantité, plus, combien, autant, etc. : autant d'ennemis il a attaqués, autant il en a vaincus.
  • Mais le participe passé reste invariable si l'adverbe suit le pronom en au lieu de le précéder : quant aux belles villes, j' en ai tant visité...


    Autre définition complète du mot participe

    Terme participe par l'académie Française, en 1986

    Cette définition du terme participe a été éditée par Mr Claude Augé en 1905, auteur du dictionnaire complet illustré de 1889

    Les termes proches dans le dictionnaire

    partial (adj.)
    partialement (adv.)
    partialité (n. f.)
    participant (n. et adj.)
    participation (n. f.)
    participe
    participer (v. n.)
    participial (adj.)
    particularisation (n. f.)
    particulariser (v. a.)
    particularisme (n. m.)
    particulariste (adj.)
    particularité (n. f.)

    Exemples d'emploi du terme "participe" dans les oeuvres littéraires:



  • cliquez ici
    Pour accéder directement à mes-biographies.com : Publicité: