Accueil

Poste

La définition du mot "poste" (source Petit Larousse 1906)






Poste : Nom féminin


  • Relais de chevaux établis de distance en distance pour le service des voyageurs : maître de poste.
  • Distance entre deux relais, ordinairement de deux lieues : de Paris à Melun, il y a six postes.
  • [Courir la poste,] : aller très vite, agir précipitamment.
  • Administration publique chargée du transport des lettres, dépêches, etc. Courrier, voiture qui les porte. Bureau où on les dépose.
  • [Poste restante,] : suscription à porter sur les objets de correspondance qu'on veut faire distribuer au guichetd'un bureau. ( Loc. adv. )
  • [A sa poste,] : à sa disposition. (Vx.)


    Poste : Nom masculin


  • Lieu où des gens, particulièrement des soldats, sont placés pour garder, surveiller ou combattre : mourir à son poste.
  • Corps de garde : entrer au poste.
  • Soldats qui y sont placés : relever un poste. Mar.
  • Logement : poste des aspirants.
  • (sens figuré) : Emploi, fonction : occuper un poste élevé.


    Autre définition complète du mot poste

    Terme poste par l'académie Française, en 1986

    Cette définition du terme poste a été éditée par Mr Claude Augé en 1905, auteur du dictionnaire complet illustré de 1889

    Les termes proches dans le dictionnaire

    possible (adj.)
    postal (adj.)
    postcommunion (n. f.)
    postdate (n. f.)
    postdater (v. a.)
    poste
    poster (v. a.)
    postérieur (adj.)
    postérieurement (adv.)
    postériori
    postériorité (n. f.)
    postérité (n. f.)
    postes (n. f. pl.)

    Exemple d'utilisation dans la littérature

    Citation n°1 de Émile MOSELLY (Terres lorraines)

    ...un fardeau qui sans cesse retombait sur eux, comme une pierre qu'on roule sur une pente. Que de fois, ayant travaillé pendant des semaines, quand il leur arrivait de toucher un peu d'argent à la poste, ces pièces de monnaie ne faisaient que passer entre leurs mains, et s'en allaient tout de suite chez le notaire ! Ils les alignaient au bord de la table, sous le regard indifférent du tabellion,...


    Citation n°2 de Émile MOSELLY (Terres lorraines)

    ...les poissons, mettant de côté les écailles qui luisaient comme des piécettes d'argent. Ils en remplissaient une grande boîte de fer-blanc, qu'ils allaient tous les quinze jours expédier à la poste de la ville. Ils savaient vaguement qu'on envoyait la chose à Paris pour fabriquer des perles fausses. La pluie tombait toujours : on aurait pu tordre leurs vêtements. Une vapeur d'eau montait de...





  • Copyright © 2008-2012 La meilleure définition sur mes-biographies.com


    cliquez ici
    Pour accéder directement à mes-biographies.com : Publicité: